Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juillet 2009 2 28 /07 /juillet /2009 22:44

Ah ! pour ceux qui sont passés par là, ça doit vous rappeler de bons souvenirs ;)
En attendant le chiffrage de nos plans, la réflexion et les rdv se portent sur l'assainissement, qui n'est pas un moindre tracas et investissement. En effet, il faut compter entre le système, le terrassement, l'installation et les branchements, pas moins de 8000 €.....Ouff ! oui il faut y réfléchir.

C'est également un élément indispensable au dépôt du permis de construire.

Nous étions partis, comme 2 bons ignorants, sur un système classique, fosse + bac à sable...
filtre sable2
mais moyennement convaincus par la chose, on a décidé de se renseigner un peu plus sur les systèmes existants. En effet, il faut compter pour ce système (seul avec le massif à Zéolithe et les tranchées d'épuration ou tertre à être reconnu par les autorités) minimum 25m² de surface pour le lit de sable et comme tout système, il nécessite un entretien régulier pour ne pas "s'encrasser".

Le massif a Zéolithe est plus compact et peut être entretenu plus facilement (avec moins de dégradation du terrain). Toutefois, cela reste un filtre minéral et l'entretien reste plus lourd que sur certains systèmes alternatifs...
filtrez-o


Les systèmes alternatifs :
Ils ne sont pas encore reconnus en France (NF)  mais reconnus par l'UE (EN 12566-3) et installés en grande quantité dans les pays européens ou le Canada.

Première découverte, les micro stations d'épuration. Le principe repose sur une sur-oxygénation du milieu afin d'accélérer la dégradation des effluents.
microstation-oxy
Il s'agit d'un bac en deux parties. La turbine permet la sur-oxygénation dans le 1er bac et les eaux du second sont récupérées entre deux eaux afin d'éviter de rejeter les graisses (qui restent en surface dans le bac clarificateur) et les particules qui se décantent.

Ce sont ces particules qui en se décantant nécessitent d'être vidangées....il faut compter une vidange (pas entière, donc moins chère) par an en moyenne (pour 2-3 habitants). Les eaux à la sortie peuvent être récupérées pour l'arrosage du jardin.


Oui, pas mal, mais il y a une consommation d'énergie électrique et... quid, en cas de rupture de courant ? Problème également si absence prolongée des habitants, car plus rien à se mettre sous la dent pour les bactéries...Eh oui ! Cela nous fait réfélchir, alors que nous étions partis sur ce système....

Toutefois, un autre système, venu du Canada et arrivé depuis 1 an dans le Gers, nous intéresse...Le filtre à copeaux de coco (il existe aussi des filtres à tourbes).

filtre-coco

C'est le meme principe que les systèmes à filtre zéolithe, mais c'est une filtration végétale au lieu d'être minérale et de plus, les copeaux sont compostables une fois arrivés en fin de vie

filtre-coco2
et encore en plus, la zone d'épandage est réduite à 8 m² ! Il faut compter une vidange tous les 4 ans, comme les systèmes classiques (compter une centaine d'euros de plus par rapport aux micro stations), ainsi qu'une changement des copeaux tous les 10 ans (partant au compostage) et un ratissage une fois par an. Tout cela bien sûr sans dégradation du terrain ! ....là nous pensons trouver notre bonheur.



Qu'en est-il de la certification ? et bien l'arrêté (prêt depuis 2 ans) est toujours en attente. Les conséquences varient selon les régions, départements et communautés de communes. Pour le permis, si nous choisissons ce type de système, nous devrons rajouter au minimum un tranchée d'épuration (sinon le permis ne sera pas obtenu !). Lors du passage du SPANC, si l'exécution n'est pas conforme au permis, nous aurons une pénalité financière (pour nous 164 € ) et une certification non favorable...le hic pourrait se poser si l'on voulait vendre plus tard et si l'arrêté n'est pas passé....mais quand même d'ici là il faut espérer ! Sinon nous devrions nous résoudre à modifier le système avant la vente.

Un note également positive. Cet arrêté exigence des fournisseurs une garantie de résultat sur la qualité des rejets....et le filtre à copeaux de coco, suite à une enquête de Véolia, est en pôle position. Ce système nous paraît donc le plus écologique en tout point et donc le risque semble bon à prendre !
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Elvi&Fanf - dans Assainissement
commenter cet article

commentaires

Bureau 08/01/2011 18:47


bonjour
De mémoire, le copeau de coco était plus cher de 2000 € que la microstation.
ça tourne aux alentours de 8000 € HT grosso modo.
Bon courage


wilfried 08/01/2011 15:39


Bonjour,
Je viens de lire votre étude d'installation d'épuration, et le systeme en copeaux de coco me plais beaucoup car je doit en installer un, et un entrepreneur m'en a parlé (donc maintenant reconnu) je
voudrais en connaitre le tarif s'il vous plait.
D'avance merci et bonne an née 2011


fanf 23/02/2010 17:09


ben oui on est bien d'accord. Renseignement pris, il vient du Sri Lanka le coco...donc bofbof au final côté environnement (et respect des droits du travailleur sri lankais ??). De toutes façons,
notre choix s'est porté sur la micro station.
merci pour ce commentaire qui met en avant un nouveau problème.


Thiriot 23/02/2010 16:07


le Coco? il vient de quel pays? et comment est t'il récolté, par qui, a quel coût?
et le developpement durable pour ceux qui prétendent être Ecolo ou protéger l'environnement?


Le Frangin :o) 30/07/2009 10:59

Article super intéressant, j'ai appris plein de choses ... pas sur d'avoir bien compris le fonctionnement de tout, mais c'est intéressant de voir les différents systèmes ... et navrant de voir que les systèmes les plus écolo ne sont pas encore dans la NF. Toujours est-il qu'à la vue des avantages que tu énonces pour le système à copeaux de coco, l'amande de 164€ vaut le coup je pense ... (?)

Recherche